» Rachat credits responsable » Guide rachat credits responsable » Rachat de crédits » Rachat credits Montpellier » Rachat credits Marseille

Crédit Mutuel veut l’activité d’affacturage de General Electric

Crédit Mutuel déclare jeudi 3 décembre dernier être en train de négocier avec General Electric (GE) concernant le rachat des activités d’affacturage et de leasing en Allemagne et en France.

Le groupe américain GE a en effet mis en vente ces activités, il y a déjà un bon bout de temps. Et la filiale du Groupe CM11 n’est pas la seule qui a soumis une proposition. Les détails dans la suite de ce court article.

Crédit Mutuel: davantage de présence en Allemagne

À l’heure où les entreprises françaises ont besoin plus que jamais de financements pour se remettre en selle, Crédit Mutuel réaffirme sa détermination à répondre à leur besoin. Du moins, c’est l’explication qu’on peut faire avec l’annonce en date de 3 décembre dernier.

Eh oui, la filiale française du Groupe CM11 a déclaré officiellement son entrée en pourparler exclusif avec l’américain General Electric. Selon le communiqué, les négociations concernent le rachat des activités affacturage et leasing dans le pays de Merkel et de Hollande. Le mutualiste n’a aucunement manqué cette occasion pour séduire les entreprises.

Il s’agit, selon le communiqué, d’un exploit qui s’inscrit dans la stratégie de la maison mère du Groupe CM11. Une stratégie visant ici l’augmentation de ses parts de marché dans le secteur de financement des entreprises et le renforcement de sa présence chez nos voisins allemands.

General Electric: 6,6 milliards de dollars d’actifs en jeu

Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Groupe CM11 s’occupe de la fédération des caisses régionales du Crédit Mutuel. Seules les agences se trouvant au Sud-ouest, en Auvergne et en Bretagne ne sont pas sous ses responsabilités de fédérateur. C’est donc déjà un grand groupe, et il le sera davantage si la transaction vient à se conclure. La transaction étant toujours en attente d’autorisations réglementaires.

Selon Crédit Mutuel, cette nouvelle acquisition représenterait près de 6,6 milliards d’euros et il y a vraiment de quoi à imposer la suprématie du mutualiste en France ou encore en Allemagne afin de lui permettre de proposer des conditions de financement attractives. Il n’est donc pas une réflexion infondée de prédire la multiplication sérieuse de ses ventes dans l’Hexagone.

Conseil aux entreprises

Le recours à un intermédiaire bancaire s’avère bénéfique pour toute recherche de fonds.

À noter que Banque postale et BNP Paribas avaient également manifesté leur intérêt sur le rachat de ces activités, selon le quotidien Les Échos fin novembre dernier.

Tant mieux pour ces mutualistes français, car GE pourrait céder jusqu’à 200 milliards de dollars d’actifs sur ces activités. C’est une décision prise dans le but de pouvoir se concentrer davantage sur ses activités industrielles.

Simulation rachat credits

 
» Le guide du rachat de crédits responsable » Rachat de crédits responsable