» Rachat credits responsable » Guide rachat credits responsable » Rachat de crédits » Rachat credits Montpellier » Rachat credits Marseille

Pouvoir d’achat des prévisions positives pour 2016

Après le sérieux rebond de 2015, il convient de se demander si ce baume d’air frais va se poursuivre en 2016? Mais avant de se lancer dans tout effort de déduction, un regard rétrospectif se révèle nécessaire.

Contradictoire au dicton populaire « après la pluie, voila le beau temps » la situation s’est inversée pour le cas des citoyens français! Le constat est qu’après une longue période de croissance, ils se sont trouvés dans l’obligation de se serrer la ceinture, et  cela depuis le début de la crise.

Zoom sur l’économie depuis le début de la crise

Au lendemain du krach boursier de 2008, les Français sont toutefois parvenus à garder leur pouvoir d’achat jusqu’en 2011 grâce à des mesures de soutien par le gouvernement. Mais il n’a pas fallu longtemps aux dirigeants pour se rendre à l’évidence d’une réelle hémorragie budgétaire difficilement gérable.

Vient ensuite les politiques d’austérité qui ont quasi marqué la fin de la période de soutien. Le pouvoir d’achat connait ainsi une baisse marquante, d’autant plus que l’emploi vient beaucoup à manquer et entraîne avec élan un taux de chômage élevé.

Cette tendance à la baisse du pouvoir d’achat des ménages s’est profilait jusqu’à fin 2014. La situation économique de l’hexagone était en effet bien pire qu’en 2011. L’année 2015 a été quant à elle marquée par une forte amélioration de l’économie grâce un redressement de 1,2 %, du jamais vu depuis le début de la crise en 2007.

Celle-ci va-t-elle continuer pour durer ? Pour y apporter des réponses, nous allons analyser au préalable les principaux moteurs de l’économie qui sont l’emploi, inflation, salaire et fiscalité….

Plus de pouvoir d’achat en 2016 !

Le contre-choc pétrolier présente certainement des impacts sur l’inflation. En moyenne, celle-ci connait une baisse de 0,8 % en 2013 et de 0,5 % en 2014, tandis qu’en 2015 elle était que de – 0,1 %.

La baisse significative du prix de l’or noir à disparu au fil des ans afin de connaître une hausse sans fin. En marge de cela, il y a la dévaluation de l’euro qui va entrainer l’augmentation des prix des produits importés. Selon les prévisions, l’inflation avoisinera 1 % en 2016, soit un écart de 0,8 point par rapport à l’année 2015. Aujourd’hui, la France connaît une inflation qui est redescendue à 0%.

Côté salaire moyen, en tenant compte des effets structurels, la tendance a toujours été bonne : la vitesse de croissance de salaire reste supérieure à l’inflation du fait que leur montant soit revalorisées chaque année.

Au sujet des taxes, la pression fiscale était beaucoup plus tendue avant de connaitre une légère baisse en 2014 et aussi en 2015. Cependant, les nouvelles lois fiscales laissent présager une stabilité en 2016. Il n’y aura donc quasi rien à espérer de ce côté-ci.

Pour ce qui est de l’emploi, la reprise des activités économiques doit théoriquement favoriser naturellement le création des emplois. À cela s’ajoutent les impacts de différentes aides et la croissance du secteur de BTP, qui est un des plus grand vivier pour la création d’emploi.

Simulation rachat credits

 
» Le guide du rachat de crédits responsable » Rachat de crédits responsable