» Rachat credits responsable » Guide rachat credits responsable » Rachat de crédits » Rachat credits Montpellier » Rachat credits Marseille

Les consommateurs et le crédit à la consommation

D’après les dernières statistiques sorties par la Banque de France, au mois de septembre 2015, le nombre de crédits accordés aux particuliers n’a cessé d’augmenter.

Cela est un signe que la population française à le moral et se sent plus confiante. Des informations plus poussées dans la suite de cet article.

Crédits distribués dans l’Hexagone, 151,9 milliards

Récemment, la Banque de France a sorti une publication concernant les statistiques du crédit à la consommation octroyé aux ménages. Ces chiffres ont permis de conclure que tout comme dans les principaux pays de l’Europe, ce type de crédit a pris son envol et qu’il est un des moteur de croissance pour l’économie d’un pays.

En France, au neuvième mois de l’année 2015, une évolution annuelle de +4,1 % a été constatée pour le crédit conso. Pour l’Allemagne, la progression est de +2,2 % et +3,6 % pour l’Espagne. Quant à l’Italie, elle a atteint les 12,5 %. À la fin du troisième trimestre 2015, la totalité de la zone euro enregistre une moyenne de +2,6 %.

En 2015, à la fin du mois de septembre, 151,9 milliards de prêt à la consommation ont été accordés aux particuliers et entrepreneurs individuels. Et sur cette somme colossale, 104,3 milliards étaient constitués par les crédits amortissables et 73,3milliards de ce montant concernaient uniquement le prêt personnel non affecté.

Au même moment, les comptes ordinaires débiteurs ont connu une élévation de 1,3 % sur une année, soit +7,6 milliards d’euros.

En se penchant sur le mode de distribution de ces emprunts, il a été noté que des organismes financiers comme Sofinco, Cofinoga ou encore Cetelem perdent du terrain sur les marchés face aux nombreuses banques classiques de dépôts. Pourtant ces organismes sont les spécialistes en matière de distribution d’offre de crédit à la consommation pour le particulier.

Par contre, les crédits renouvelables ont chuté de 20 milliards d’euros ce qui équivaut à une diminution de 7,8 % sur une période de douze mois.

En ce qui concerne les crédits-bails, ils poursuivent leur ascension et affichent un montant de +6,6 milliards d’euros de financements octroyés. Pour ce cas, il est question d’une avancée de +26,9 % sur une période d’un an. Cette situation résulte probablement du fait de la hausse de l’acquisition des automobiles neuves.

Indice d’une conjoncture économique favorable

La progression des besoins en crédits enregistrée à la fin du mois de septembre de l’année 2015 signifie que moralement, les habitants de la France se portent beaucoup mieux avec le moral au beau fixe !!!

Il est vrai que les foyers sont de plus en plus enclins à contracter des prêts d’argent et beaucoup de facteurs sont à l’origine de cette amélioration de la situation.

On peut notamment citer la chute du prix de pétrole, une inflation qui est au plus bas. En plus, les taux d’intérêt dans le secteur immobilier qui étaient restés très attrayants ont aussi apporté leur contribution.

On est donc en droit de prévoir une hausse de courage d’investissement chez les Français. L’intermédiaire bancaire Excellia Finance est d’ailleurs là pour vous accompagner dans vos recherche d’une offre de crédit aux meilleures conditions de financement.

Simulation rachat credits

 
» Le guide du rachat de crédits responsable » Rachat de crédits responsable