» Rachat credits responsable » Guide rachat credits responsable » Rachat de crédits » Rachat credits Montpellier » Rachat credits Marseille

Nouvelle carte bancaire pour le paiement en ligne

De nos jours, la fraude bancaire est devenue chose fréquente et de nombreuses banques en sont victimes.

Pour mieux se protéger contre ce phénomène, une nouvelle carte avec un cryptogramme plus évolué fait son apparition dans les institutions financières. Reste à savoir combien coûtera la nouvelle venue.

carte bleue paiement sécurisé

Nouvelle carte bancaire pour paiement en ligne sécurisé

Lors de leurs achats en ligne, les habitants de l’Hexagone ont pour habitude de taper les trois chiffres du code au dos de leur carte bancaire. Mais ce système antifraude n’est plus efficace.

Actuellement, 80 % des opérations de fraudes effectuées à distance sont faites avec ce cryptogramme. Certains établissements comme le
Crédit Mutuel ont recours au système 3D Secure. Dans ce cas, il s’agit d’envoyer un SMS pour valider une opération sur internet.

au détenteur de la carte bancaire d’avoir sa carte avec elle. Toutefois, ce système de paiement sécurisé en ligne ne couvre que 20 % des opérations effectuées sur internet.

Souvent, les informations volées sont utilisées par le fraudeur de carte bancaire que plusieurs jours après qu’ils aient effectué leurs coups. Mais pour cette nouvelle carte, ils seront décontenancés parce que le cryptogramme change rapidement.

Donc, même s’ils arrivent à subtiliser des données, à moins de les utiliser le jour même, ils seront pieds et poings liés et ne pourront rien faire.

Test sur un panel de 1000 clients

C’est la raison pour laquelle le groupe Banque populaire Caisse d’Épargne a procédé à un test cet automne afin de mesurer les retour de système de protection.

Une carte bleue avec un code cryptogramme qui change toutes les 30 minutes a été remise à 1 000 clients. D’autres banques françaises comme la Banque postale et la Société Générale, ou encore BNP Paribas comptent également suivre cette initiative.

Le résultat est concluant. Selon le quotidien Le Parisien, la nouvelle carte devra faire son apparition sur le marché au cours de l’année 2016. Il faut noter qu’elle sera munie d’un mini-écran et pour le reste, identique aux autres modèles de cartes classiques.

L’auteur de cette invention, Oberthur Technologies, affirme être en mesure de produire des millions d’exemplaires pour être distribué sur le marché.

Mais, il y a encore un élément important à prendre en compte qui est le prix. Logiquement, cette nouvelle carte sera plus chère que l’ancienne du fait qu’elle soit équipée d’une batterie et d’un logiciel qui permet un changement automatique des codes.

La question est maintenant de savoir si ce sont les consommateurs, les établissements bancaires ou bien les commerçants qui auront la charge d’assumer la différence de prix !!!​

Simulation rachat credits

 
» Le guide du rachat de crédits responsable » Rachat de crédits responsable