» Rachat credits responsable » Guide rachat credits responsable » Rachat de crédits » Rachat credits Montpellier » Rachat credits Marseille

Un recul sans précédent pour le crédit bancaire

Le crédit bancaire affiche un état critique faisant référence au mois de septembre pour afficher un recul de 0,4 % a été enregistré.

C’est une première pour le crédit bancaire, et selon Bank Al-Magrhib, cette situation tient sa source provenant d’une diminution de l’accès aux fonds à 2,2 %, mais aussi de la moindre mesure des prêts liés au financement de l’équipement pour un taux de 0,2 %.

 Il ne s’agit pas d’une nouveauté parce que c’est une situation déjà bien connue, mais qui s’est davantage détériorée au fil des derniers mois.

crédit

Pour le dernier Conseil de la banque centrale, Abdellatif Jouahri a déjà sonné la sonnette d’alarme concernant la régression évidente de la distribution du crédit. Il pense aussi que cela a un rapport avec les clients « corporate ».

Après l’étude de Bank Al-Magrhib se référent aux critères de financement du deuxième trimestre de cette année, il a été constaté que les entreprises font de moins en moins de demande de prêt. Le gouverneur a clairement indiqué que ces résultats ne le laissaient pas de marbre et que s’en inquiéter ne serait donc pas une exagération de sa part.

À l’heure actuelle, la banque centrale n’est pas encore en mesure de connaitre avec certitude les principales raisons qui font que le crédit bancaire soit en chute libre. Elle ne sait pas non plus pourquoi les entreprises n’ont plus dans le cœur l’envie de solliciter les banques pour obtenir un financement.

Ce qui serait catastrophique, c’est que les patrons des sociétés se soient détournés des banques traditionnelles en faveur du marché informel. Pourtant, selon les spécialistes dans le domaine, le crédit corporate n’a pas diminué parce que les entreprises ont peur des banquiers.

Quoi qu’il en soit, la banque A.M ne s’est pas trompée en présageant que la progression du crédit bancaire allait baisser de près de 3 % pour l’année 2015.

crédit à la consommation

À côté de cette décélération historique du crédit dont les entreprises procèdent, le prêt immobilier ne se portent pas si mal. Un secteur qui enregistre une augmentation de 0,2 % en octobre.

Un fait qui a suivi l’évolution du crédit à l’habitat à hauteur de 0,3 %. Et la promotion immobilière quant à elle n’est pas du tout en reste, car elle affiche une progression de 0,7 % également.

Mais on ne peut pas dire que ces changements se sont opérés du côté des crédits à la consommationcrédits à la consommation. En effet, ces derniers sont presque restés au même point qu’en septembre dernier. Ce n’est donc pas ce type de crédit qui va sauver la mise pour le crédit bancaire en général.

Simulation rachat credits

 
» Le guide du rachat de crédits responsable » Rachat de crédits responsable